• DUCASSE

    DUCASSE


    le premier texte d'un triptyque sur mes origines nordiques


    un texte à la recherche d’une musique


    DUCASSE

    Voici que les frites dépassent
    De leur cornet de ducasse
    Et sur les chevaux de bois
    Quelques rires volent en éclats

    Une guitare électrique
    Se joue d’un air nostalgique
    Sur la vision du passé
    De ce coron tourmenté

    La moustache du garde-barrière
    Raconte ses petites misères
    Et prend avec l’apéro
    Des cartons pour le loto

    La fin de la semaine
    On oublie en famille
    La fosse et ses déveines
    Sous les néons qui brillent

    La fin de la semaine
    On oublie en famille
    La fosse et ses déveines
    Sous les néons qui brillent

    Loin des cheminées d’usines
    Des chevalets de la mine
    Certains rêvent à cœur perdu
    Niant leur vie sans issue

    Des tablées chantent à tue-tête
    Tout près d’un jeu de fléchettes
    Les p’tits oublient le charbon
    Sous les guimauves et les flonflons

    Dans les auto-tamponneuses
    Et les relents de la Gueuze
    Laurette contre son béguin
    Vit sa vie comme un festin

    La fin de la semaine
    On oublie en famille
    La fosse et ses déveines
    Sous les néons qui brillent

    La fin de la semaine
    On oublie en famille
    La fosse et ses déveines
    Sous les néons qui brillent

    ( pont musical )

    Doucement le soir se plisse
    Et l’accordéon se glisse
    Le long des lumières bleues
    D’un bal pour les amoureux

    La fin de la semaine
    On oublie en famille
    La fosse et ses déveines
    Sous les néons qui brillent

    Bernard PICHARDIE
    texte déposé

    Copyright 5LV5Q6

    pour découvrir les deux autres textes :
    TERRIL EN LA DEMEURE
    FEMME DE MINEUR
    et une nouvelle :
    LA MINE BUISSONNIÈRE

     

     

    « TERRIL EN LA DEMEUREAMOUR ET PEAU DE BANANE »

  • Commentaires

    1
    Lundi 7 Mars 2016 à 17:42

    j'adore !!!!

      • Dimanche 1er Mai 2016 à 17:28

        merci Telma
        Bernard 

    2
    Samedi 25 Février à 13:31

    Sympa ce texte

    Bisous Bernard

    Bon week-end

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :