• BAMBOUS SOLITAIRES


    un texte à la recherche d’une musique


    BAMBOUS SOLITAIRES


    Loin de ma rive

    Lumière trop grise

    Où sont passés mes frères

    Bambous solitaires

    Je sens la faille

    Près de leurs corps sans caresse

     

    Et dans ce parc

    Larmes d’asphalte

    Devant leur haleine fétide

    Quand je devine

    L’asphodèle de mes sentiments

    Je me dis que je mens

    Face à tous ces tourments

     

    Loin de mon rêve

    Lueurs trop brèves

    Déchirant l’aurore

    Dans la souffrance de leur cri

    Je m’en éloigne sans bruit

     

    Loin de mon domaine

    Voici des lèvres

    Qui se soulèvent

    Crachant la peur

    Les erreurs

    De ces parterres

    De fleurs de givre

    Qui ont souffert

     

    (pont musical)

     

    Et je m’envole

    Sans gouvernail

    À ton secours

    Près de tes failles

     

    Et de tes hardes

    Couverts de brume

    Dont tu te fardes

    Dans le jour qui s’allume

     

    Plus rien ne m’arrête

    Ni joie ni peine

    Le pouvoir de mes semailles

    Mes ecchymoses

    Sans lendemain

    Te sauvent de la mitraille

     

    Loin de ma rive

    Lumière trop grise

    Où sont passés mes frères

    Bambous solitaires

    Je sens la faille

    Près de leurs corps sans caresse


    Bernard PICHARDIE
    texte déposé

    Copyright 5LV5Q6

    « CŒUR ORIGAMIabs Y nthe »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :