• FEMME DE MINEUR

     

    le texte "TERRIL EN LA DEMEURE étant trop long
    je l'ai divisé en 2 pour faire 2 textes de chansons

    pour lire la première partie
    http://chantsongs2.eklablog.com/terril-en-la-demeure-a124798306

    voici la deuxième partie

     

    TERRIL EN LA DEMEURE



    un texte à la recherche d’une musique


    FEMME DE MINEUR

    (Terril en la demeure II)

    Y a-t-il terril en la demeure
    Quand t’as les pieds sur le charbon
    En attendant que sonne l’heure
    Du retour du mineur de fond

    Y a-t-il terril en la demeure
    Quand tu franchis ton paillasson
    Tu penses loin de ton mineur
    À tes racin’ près des chicons

    Ton homme pense à son copain
    Qui est resté sur le carreau
    Son enterrement est pour demain
    Ils ont congé les galibots

    Il n’a pas eu de veine l’ami
    La mort était sous les gaillettes
    Il n’amuse plus la galerie
    De ses histoires de Cafougnette

    Femme de mineur c’est pas banal
    Pour adoucir toutes tes rancœurs
    Tu t’évades le long du canal
    Rêvant à une histoire de cœur

    En regardant son verre de bière
    Un peu livide devant sa mousse
    Ton mari pense au cimetière
    Et te communique sa frousse

    Avec sa mine de déterré
    Lentement il touche le fond
    Il a du gris dans les pensées
    Et des traces dans ses poumons

    T’as du grisou dans la cervelle
    Et ça ne tourne plus très rond
    En reprisant toutes ses flanelles
    Tu files du mauvais coton

    Femme de mineur tu as la rage
    Du linge bouillant dans le chaudron
    La silicose fait des ravages
    Aux alentours dans les corons

    ( pont musical )

    Y a-t-il terril en la demeure
    Quand tu franchis ton paillasson
    Tu penses loin de ton mineur
    À tes racin’ près des chicons

    Y a-t-il terril en la demeure
    Quand t’as les pieds sur le charbon
    En attendant que sonne l’heure
    Du retour du mineur de fond

    Bernard PICHARDIE
    texte déposé

    Copyright 5LV5Q6


     

     

     


    C'est la fosse Delloye à Lewarde, près de Douai, qui fut choisie en 1973 en raison du charme du lieu, de sa situation proche du réseau autoroutier, de sa position au cœur du bassin minier.

    Cette fosse avait en effet fonctionné de 1931 à 1971, en période de bataille du charbon et employait en moyenne 1000 mineurs. Dès lors, matériels et documents affluèrent des autres fosses du bassin minier vers la fosse Delloye, au fur et à mesure de leur fermeture.

    C'est en 1982 que fut créée l'association du Centre Historique Minier à l'instigation des Houillères du Bassin du Nord/Pas-de-Calais, avec la participation du Ministère de la Culture, du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais et du Conseil Général du Nord pour une ouverture au public en 1984.

    Aujourd'hui, le Centre Historique Minier, véritable conservatoire de la mémoire de la mine dans le Nord/Pas-de-Calais, regroupe 7 000 m² de bâtiments industriels et de superstructures sur un site de 8 ha.
    C'est le plus grand musée de la mine en France et le musée de site le plus fréquenté de la région Nord/Pas-de-Calais. Il a déjà accueilli plus de 2 millions de visiteurs.

    Pour lire la suite
    http://www.chm-lewarde.com

     

    « LES VACHESTERRIL EN LA DEMEURE »

  • Commentaires

    1
    Samedi 23 Avril 2016 à 08:39

    Bonjour

    J'ai eu l'occasion de venir dans le nord et de visiter Lewarde.

    Bonne journée, Amitié

    2
    Vendredi 28 Avril à 09:36

    Bonjour

    Bon week End

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :