• LES VACHES

    LES VACHES

     


    pendant les vacances en Dordogne

    en voyant des vaches dans le champ en face de la maison
    je me mis à écrire un petit délire

    un texte pour enfants (de tous âges !) à la recherche d'une musique


    LES VACHES



    Les vaches broutent

    Les vaches proutent
    Dans les prairies
    Elles se font des vacheries

    Allez les vaches 
    Allez les vaches allez
    Meuh meuh meuh meuh
    Meuh meuh meuh meuh

    Sur les chemins
    De nos montagnes
    Dans tous les coins
    Les sentiers de nos campagnes

    Tranquillement
    Elles déposent
    En rigolant
    Des bouses qui indisposent
    Les passants

    Les vaches broutent
    Les vaches proutent
    Dans les prairies
    Elles se font des vacheries

    Allez les vaches 
    Allez les vaches allez
    Meuh meuh meuh meuh
    Meuh meuh meuh meuh

    Elles ruminent
    Loin des starlettes
    N’ont pas la mine
    Ni la taille des majorettes

    Pour la tétée
    Avec fringale
    Et volupté
    Les jolis veaux se régalent
    De leur lait

    Les vaches broutent
    Les vaches proutent
    Dans les prairies
    Elles se font des vacheries

    Allez les vaches 
    Allez les vaches allez
    Meuh meuh meuh meuh
    Meuh meuh meuh meuh

    (pont musical)

    Les vaches paissent
    Dans les herbages
    Souvent elles pissent
    Parfois elles glissent
    Tombent sur leurs fesses
    Leurs mamelles sont des airbags
    … Même pas mal !

    Les vaches broutent
    Les vaches proutent
    Dans les prairies
    Elles se font des vacheries

    Allez les vaches 
    Allez les vaches allez
    Meuh meuh meuh meuh
    Meuh meuh meuh meuh
    ... ... ... ... ... ...

    Bernard PICHARDIE
    texte déposé (dans l'herbe ! ! !)

     
    Copyright 5LV5Q6

     

    « MA CHÉRIE NOIREFEMME DE MINEUR »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :